Lesextravagancesdebella.com » Hygiène » Déodorant : quels sont les types de déodorants qui existent ?
Le

Déodorant : quels sont les types de déodorants qui existent ?

Le déodorant est un produit cosmétique indispensable, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. Cependant, choisir son déodorant peut être compliqué à causes de ses nombreux types. Cet article vous aidera à mieux comprendre les déodorants afin de vous aider à bien choisir.

Types de déodorants

Les déodorants sont des produits cosmétiques, qui agissent contre les mauvaises odeurs, absorbent la transpiration, certains régulent même la quantité de sueur émise. On les trouvent sous différents formes : aérosol, bâton, roll-on (à bille), gel, crème, etc. Tous ces types sont présents sur le marché et sont les plus utilisés, cependant ils souffrent de polémiques, car certains comme les aérosols sont accusés d’être cancérigènes, à cause de leurs composition très chimique et non naturelle. Par exemple, le paraben et l’aluminium sont sous de vives controverses et testé pour leurs effets secondaires.

Déodorants naturels

A cause des nombreux risques cancérigènes qui entourent les déodorants commercialisés, beaucoup de personnes préfèrent se tourner vers des alternatives naturelles comme les déodorants et anti-transpirants naturels, qui sont :

  • Bicarbonate de sodium : ou bicarbonate de soude, il est appliqué en le saupoudrant sur les mains mouillées puis sur les aisselles, ou en le dissolvant dans de l’eau et en le pulvérisant, il peut aussi être utilisé sur d’autres parties du corps (comme les pieds). Le bicarbonate de soude n’est pas toxique, mais il peut causer des irritations à cause de son pH élevé (8,4) par rapport à celui de la peau (4,5-6), et altérer la protection naturelle de notre derme.
  • Le talc : c’est un absorbant naturel très efficace, pas coûteux et sans risques allergiques. Mais il a été démontré qu’il peut provoquer le cancer des ovaires chez la femme, il est donc conseillé de ne pas en appliquer dans la région de l’aine.
  • Plantes et poudres de plantes : la sauge est connue pour ses propriétés de régulation de la transpiration, elle entre donc dans la composition de beaucoup de déodorants, ou peut être appliquée en tant que poudre. Il y a aussi l’hamamélis et la lavande.
  • Pierre d’alun : ou pierre de cristal, est un minéral qui est humidifié et passé sur la zone de transpiration, laissant ainsi une couche saline sur la peau qui combat les bactéries qui causent les odeurs. Puisque la pierre d’alun n’a pas d’odeurs, certains conseillent de l’humidifier avec une huile essentielle ou une eau florale. Mais puisqu’elle contient des sels d’aluminiums, les soupçons sur l’innocuité de l’aluminium la touchent aussi.